COL·LOQUI INTERNACIONAL LLENGUA I LINGÜÍSTICA CATALANES

COLLOQUE INTERNATIONAL LANGUE ET LINGUISTIQUE CATALANES
COL·LOQUI INTERNACIONAL LLENGUA I LINGÜÍSTICA CATALANES

NANTERRE, 4-5 NOVEMBRE 2010

APPEL À COMMUNICATIONS

Ce colloque international porte sur la langue et la linguistique catalanes au sens large du terme. Le but est d’approcher la langue catalane dans toute sa multifonctionnalité. Il a pour ambition critique de débattre d’un certain nombre d’aspects touchant aussi bien à la langue (dans son unité et sa diversité) qu’à la linguistique (dans tous ses aspects, des plus formels aux plus sociaux). Le catalan étant une « langue de contact » les études sociolinguistiques susceptibles de porter plus particulièrement sur les locuteurs et leurs usages seront les bienvenues. De même, les études comparatistes basées sur la confrontation de traits communs ou différents entre les langues romanes auront toute leur place. Enfin, le catalan étant enseigné dans 19 universités françaises, une réflexion sur de nouvelles formes d’apprentissage paraît également s’imposer.

On souhaite programmer les communications sur la base d’une demi-heure (20 minutes de prestation orale et 10 minutes de discussion). Voici quelques pistes indicatives, mais non exhaustives.

Le catalan et ses modalités. Cette section sera consacrée aux études portant sur le système de la langue, de la phonologie à la sémantique en passant bien entendu par la syntaxe, sans oublier tout ce qui relève de la lexicologie avec une attention particulière à la terminologie ou à la phraséologie. Des approches relevant de la pragmatique, de
l’analyse du discours auront aussi leur place, sans oublier les aspects diatopiques et diachroniques.

Approche comparatiste : le catalan dans l’aire de la Romania. Nous pensons à des domaines comme les périphrases verbales, le temps et l’aspect ou encore le marquage de la détermination. D’autres travaux peuvent porter sur l’intercompréhension des
langues romanes pour suivre une tradition bien ancrée et qui envisage entre autres la diversité linguistique et le plurilinguisme.

Sociolinguistique. Le but serait de débattre de concepts-clés en sociolinguistique qui mériteraient d’être revisités à l’heure actuelle. Nous pensons à des notions telles que communauté linguistique, polyglossie, marché linguistique, attitude, etc. À l’heure où les mouvements migratoires constituent un champ d’étude très important en Sciences
Humaines et Sociales, il serait intéressant de mettre en discussion des termes comme intégration (socio)linguistique, identité, appartenance et d’autres notions empruntées aux sciences proches. Une place pourrait également accordée aux politiques linguistiques, culturelles et éducatives dans l’aire catalane, mais pas exclusivement.

L’enseignement de la langue. Cette section serait ouverte à tous les travaux qui d’une manière ou d’une autre se penchent sur la manière d’enseigner le catalan dans les cursus d’enseignement universitaire en France, soit à travers ce qu’on appelle les approches communicatives, soit par le biais de textes littéraires. Nous pensons à la langue dite colloquiale dans les œuvres littéraires (romans, nouvelles, série-noire) ou encore à l’apprentissage de la langue à travers la poésie.

Les langues de travail du colloque seront le français et le catalan (les autres langues romanes seront également acceptées). Il n’y aura pas de traduction, c’est pourquoi nous demandons une ouverture à l’interculturalité linguistique.

Des communications proposées par des doctorants sont souhaitées. Les propositions de communications (en document attaché Word ou RTF) anonymées (titre et résumé de 3.000 signes environ) accompagnées d’une brève présentation de l’auteur(e) (15 lignes maximum) devront être envoyées par courrier électronique à mercepujolberche@gmail.com au plus tard le 31 mai 2010. Elles feront l’objet d’une double évaluation anonyme. Les réponses aux propositions seront communiquées début juillet 2010 et le programme du colloque diffusé à la mi-juillet 2010. Les travaux du colloque feront l’objet d’une publication après évaluation par le Comité scientifique.

Inscription : Le montant des droits à acquitter est fixé à 20 € (Actes compris) et devra être versé par chèque libellé à l’ordre de l’agent comptable de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense.

Comité d’organisation : Bernard Darbord, César García de Lucas, David Macías, Alexandra Oddo, Mercè Pujol, Renée Tournier.

Deixa un comentari

L'adreça electrònica no es publicarà. Els camps necessaris estan marcats amb *

Aquest lloc utilitza Akismet per reduir els comentaris brossa. Apreneu com es processen les dades dels comentaris.