Cas d’étude

Notre attention se focalise sur trois territoires éloignés de la Méditerranée, et de ce fait, des principaux réseaux de distribution des marbres impériaux. Les contraintes du marché y sont plus prononcées et dès lors, d’autres facteurs entrent en jeu dans les choix effectués entre ces marbres impériaux et les marbres locaux.

Afin de mieux cerner les modalités d’usage des marbres dans ces régions, deux points essentiels sont à préciser. Ces cas d’étude sont doublement intéressants pour leur paysage épigraphique et pour l’existence d’affleurements de marbres exploités dans l‘antiquité. Il s’agit également de zones dans lesquelles même si l’épigraphe a déjà été abordée, elle n’a que rarement été combinée avec une étude analytique du support sur lequel elle fut gravée.